Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 

Bienvenue à la Fédération des Bouches-du-Rhône du Parti Communiste Français

280, rue de Lyon
13015 - Marseille
T. 04.95.05.10.10
F. 04.91.58.57.24
- contact@pcf13.fr
- Facebook
- Twitter

L'agenda du PCF 13



Flux rss

L'agenda général



Flux rss

Agenda

LA SOUSCRIPTION

Toujours à vos côtés !

Des raisons d'adhérer !

Prenez le parti de la fraternité !

Le 37ème Congrès du PCF

37ème Congrès

Le webzine du PCF13

La presse

La presse

La nouvelle formule de "La Marseillaise"

Le bulletin de souscription

Abonnement à La Marseillaise ou à l'Hérault du jour

Abonnement à La Marseillaise

Propositions du PCF 13

Politique de transport, d'autres choix sont possibles

Les chantiers d'espoir

--> Le site web

 

--> Le compte facebook

 

--> L'appel national

 

 
 
 

A EDF Viton, les communistes du neuf de Marseille passent à l’offensive avec Jean-Luc Mélenchon

En présence de journalistes de France 3 Méditerranée-Marseille, les communistes du PCF 9eme Marseille et leurs candidats aux élections législatives Anthony Gonçalves et Jean-Marc Coppola étaient ce matin allé(e)s à la rencontre des personnels Edf a Viton, distribuant l’appel à voter Jean-Luc Mélenchon et portant leurs propositions avec « La France en Commun ». Un tract appelant à voter Jean-Luc Mélenchon très apprécié des électricien(ne)s de l’ingénierie de Viton.

Cette rencontre, avec les personnels et salarié(e)s d’EDF et entreprises sous-traitantes en présence d’Anthony Gonçalves candidat PCF dans la 6ème circonscription des Bouches du Rhône et Jean-Marc Coppola candidat PCF dans la 7ème circonscription des Bouches du Rhône, était loin d’être anodine.

En effet, dans un contexte de division de la Gauche du fait du Parti Socialiste et d’Europe Ecologie les Verts, de la sur médiatisation du candidat ultra libéral Emmanuel Macron, du danger de l’imposteur FN et du danger d’une droite extrême, ces trois candidat(e)s qui ont en commun d’être les porteurs des idées les plus réactionnaires que souhaite le capital, le Medef, pour notre pays, les communistes du PCF Marseille 9ème arr. sont très mobilisé(e)s et motivé(e)s pour mener une campagne de très haut niveau avec leurs deux candidats : Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, Anthony Gonçalves et Floriane Bal aux législatives dans la 6ème circonscription des Bouches du Rhône.

Une campagne sans tabou et sans complexe, où les communistes du neuf de Marseille portent avec force leurs propositions contenues dans « La France en Commun ». Ainsi ce n’était pas un hasard s’ils avaient choisi EDF pour aller rencontrer les personnels. Ils voulaient bien montrer qu’il était possible de soutenir Jean-Luc Mélenchon, de toutes leurs forces, et appeler à un pôle public énergétique, à argumenter sur leurs propositions de mix énergétique. Donc des communistes qui ont de la mémoire, des communistes qui savent que la conquête de 1945 avec un ministre communiste qui s’appelait Marcel Paul est ce qui permet encore d’avoir un pays indépendant énergétiquement, malgré les coups portés à EDF et ses personnels par les tenants de tout poil du néolibéralisme…

Non, les communistes n’acceptent pas que la direction d’EDF, aux ordres d'un ministère de l'Énergie devenu fou, acte une nouvelle fois la négation de ce qui a fait l'ADN d'EDF et du service public depuis 1946. ». Jeudi dernier, la direction a annoncé la poursuite et l'intensification d'un vaste plan de suppression d'emplois prévoyant, « entre 2017 et 2019 », la suppression de « 6 % des effectifs » : 3 900 postes. Une nouvelle phase de destruction d'emplois qui aggrave celle déjà annoncée l'an dernier et qui a abouti à la disparition de 2 000 postes en 2016.

Des communistes mobilisé(e)s pour faire bouger la donne politique à gauche dans le pays, avec leur candida Jean-Luc Mélenchon, à partir des questions politiques qui sont posées aux salarié(e)s. Loin des sunlights médiacriques, les communistes demandent depuis de nombreuses années l’organisation d’un grand débat, serein et constructif, sur les enjeux énergétiques : réponse aux besoins des particuliers, des acteurs économiques, tarifs, maintien et développement des filières industrielles, enjeu environnemental et lutte contre le réchauffement climatique.

Il est inacceptable que l’énergie soit l’objet de manœuvres électoralistes et démagogiques comme c’est le cas aujourd’hui !

Place à la mobilisation politique en s’appuyant sur les propositions contenues dans « La France en Commun » !

Oui c’était une grande première dans cette campagne électorale où tout est fait pour étouffer tout débat démocratique sur les grands enjeux sociaux, économiques et environnementaux, en organisant des constructions médicratiques qui pourrissent le débat électoral empêchant les françaises et les français de faire leur choix politique en toute connaissance des enjeux politiques.

Oui c’était une grande première dans cette campagne électorale pour les communistes, en affirmant à très haute voix leur soutien à leur candidat, où ils veulent que la campagne prenne une autre tournure et que leur candidat soit, pour le peuple de gauche, le candidat du rassemblement de toute la gauche et que leur candidat, Jean-Luc Mélenchon soit présent au second tour de la présidentielle et qu’il y ait un groupe communiste important et influent à l’Assemblée nationale. Le peuple en a besoin !

Ce matin, l’accueil qui leur a été réservé par les personnels d’EDF confirme d’une part que tout peut se gagner dans les jours qui arrivent, d’autre part que le PCF, ses propositions, ses initiatives de rassemblement de la gauche et ses idées, pèsent dans le pays aujourd’hui. 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.