Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 
 
 

Chacun pour soi ou savoirs pour tous : quelle école pour demain ?

Transformer l'école : refondation ou révolution ?

La refondation annoncée du système éducatif n'est pas au rendez-vous : elle s'inscrit dans un cadre idéologique, une vision sociale et une politique qui ne remettent pas en cause les dogmes libéraux de concurrence, de compétition, de réduction des coûts, notamment humains, servant ainsi de fait un système capitaliste en voie d'imposer une nouvelle division du travail conforme à ses intérêts.

 

Le rendez-vous est donc manqué avec l'exigence sociale d'une école de l'égalité de tous dans l'appropriation de savoirs véritablement émancipateurs : les textes programmatiques des premier et second degrés illustrent les contradictions d’un système décidément inégalitaire.   L'affirmation du "tous capables" inscrite dans la loi de refondation entre ainsi en contradiction avec la fonction de tri social qui continue à être assignée au système éducatif. Le risque est double : le bouleversement idéologique qu’apporte le tous capables se trouve réduit à de la com ; ou alors devient une injonction (discours et textes officiels) impossible en tant que telle à mettre en oeuvre, engendrant ainsi chez les enseignants, chez les élèves et les familles des classes populaires, frustration, sentiment d'impuissance, résignation (ou révolte...).

Lire l'intégralité de l'édito

Au sommaire : 

 

Lucie Tanguy La neutralité de l'école en question page 4

Christine Passerieux Les mystifications de « l’innovation » page 8

Annie Mandois Levallois-Perret, les Hauts de Seine : terres d’expériences pour l’offensive libérale contre l’école page 11

Basile Ducerf Comment sortir du modèle néolibéral de concurrence des individus en éducation ? page 13

Stéphane Bonnéry Pour une école de la réussite pour tous page 16

Jean-Louis Martinand Cultures techniques et professionnelles dans l’école de demain : quelques enjeux et problèmes page 19

Valérie Sipahilamani Démocratisation, démocratie, passer du verbe aux actes page 22

Mathieu Brabant Quelle place pour la formation professionnelle initiale au lycée ?page 24

Julien Netter Délimiter les apprentissages scolaires pour aider tous les enfants à apprendre page 26

Patrick Lamouroux Accompagner les enseignants pour parvenir à penser ensemble ce métier ? page 29

Marine Roussillon L’enseignement à l’heure du numérique page 32

Jean-Luc Villin Pour un grand projet éducatif national et un grand service public de l’Education page 35

 Gilbert Boche. Catherine Sceaux Renouveau pédagogique au Québec ? page 38

Propositions de lecture page 41

Entretien avec Sia Anagnostopoulou, ministre grecque de l’éducation page 46