Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Vos Parlementaires
 

L'agenda



Flux rss

Dans l'agenda

Agenda de la fédération



Agenda des sections



Flux rss

 
 
 

En finir avec le deux poids deux mesures concernant Viktor Orbán

Viktor Orbán vient de franchir un pas de plus dans la violation des droits de l’Homme.

 

Quelques jours à peine après la fin d’une campagne d’État clairement xénophobe dans le cadre d’un référendum sur la relocalisation des réfugiés, quelques mois après sa proposition de rétablir la peine de mort comme compétence nationale sur le sol européen, après les actes incessants de répression contre les ONGs, voici donc maintenant que Monsieur Orban fait fermer le plus grand journal d’opposition hongrois: Népszabadság ("Le peuple libre",www.nol.hu).

 

Cette fermeture brutale intervient juste après une campagne dans laquelle les journalistes de Népszabadság ont clairement joué un rôle de premier plan de contre argumentation face au gouvernement. Je rappelle aussi que Mediaworks est assez proche du gouvernement hongrois pour lui obéir et que le motif économique invoqué tant par le groupe que par le FIDESZ fait figure de prétexte.

 

Que va faire l’Union européenne face à cette nouvelle violation caractérisée de la Charte européenne des droits de l’Homme (et notamment, dans ce cas, de son article 11) ? Va-t-on se contenter, à l’instar de la porte-parole de la Commission européenne de déclarer "être très préoccupés"? Jusqu’à quand laisserons-nous faire Monsieur Orbán ?

 

Je réitère pour ma part ma proposition  que le Parlement européen débatte en urgence de la situation en Hongrie.

 

Jusqu’à quand va-t-on laisser Viktor Orbán agir en toute impunité.

 

Communiqué de presse : En finir avec le deux poids deux mesures  concernant Viktor Orbán

Marie-Christine VERGIAT

Députée Européenne

GUE/NGL

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.