Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > International
 

Dans l'agenda



Flux rss

 
 
 

Turquie. Condamnation de Can Dündar, l'UE et la France ne disent rien

Condamnation de Can Dündar. En se taisant, la France et l'UE cèdent sur les reculs de l'Etat de droit en Turquie (PCF).

Can Dündar, directeur de la rédaction du journal Cumhuriyet  vient d’être condamné à une amende de 9.000 euros pour avoir dévoilé des scandales de corruption touchant le Président turc Erdogan et son entourage. Can Dündar risque également la prison à vie pour "divulgation de secrets d’État" relatifs à la livraison d’armes par le pouvoir turc aux organisations djihadistes.

Pour imposer sa tyrannie, Recep Tayyip T Erdogan bâillonne la presse, emprisonne les journalistes et inquiète les opposants par des poursuites judiciaires pour "insultes au Chef de l'État". Son gouvernement harcèle les universitaires qui dénoncent la sale guerre et les massacres de Kurdes , et qui se mobilisent pour la paix.

Pris dans l’hubris d’un pouvoir autocratique et mégalomaniaque, RT Erdogan entend dicter désormais aux pays européens ses conditions en matière des droits humains. Les récents accords sur les migrants viennent à point pour légitimer RT Erdogan, renforcer sa politique répressive et son arrogance.

Une journaliste néerlandaise a été arrêtée pour avoir publié des "critiques" alors même que Donald Tusk et Angela Merkel encensaient la Turquie à Gaziantep.

Au mépris des conventions internationales, RT Erdogan s’en est pris à des diplomates venus assister au procès de Can Dündar.

Ordre a été donné dans les chancelleries turques de traquer la moindre remise en cause d’Erdogan. Ainsi un humoriste allemand est-il traduit devant les tribunaux avec l’accord de la Chancelière allemande.

L’Union européenne va-t-elle céder sur l’État de droit, la liberté d’expression, le respect des libertés après avoir piétiné ses valeurs, comme elle l'a fait, sur le droit des migrants ? Combien de temps va-t-elle encore cautionner les crimes contre l’humanité au Kurdistan perpétrés par le régime d'Erdogan ?

Le Parti communiste français  condamne la soumission des pays européens aux exigences du Président turc Erdogan,  et exprime sa solidarité à Can Dündar, à tous les démocrates de Turquie - parmi lequels Selahattin Demirtas, co-président du Parti des peuples (HDP) et député, qui fait l’objet d’une procédure de levée de son immunité parlementaire.

La France doit condamner la politique du régime turc qui broie les libertés et dénoncer les accords qui viennent d’être ratifiés.

Parti communiste français
Paris, le 27 avril 2016

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.