Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Le Parti
 
 
 
 

Pays de Martigue. Gaby Charroux élu Président du Conseil de territoire

Une minute de silence en l’honneur des victimes des attentats en Belgique a été respectée hier à l’Hôtel d’agglomération avant le vote pour la présidence du nouveau Conseil de territoire. Sans surprise, les élu(e)s des trois communes (Martigues, Port-de-Bouc et Saint-Mitre-les Remparts) ont porté Gaby Charroux à la présidence avec 21 voix sur 24 (trois bulletins blancs). Les sept vice-présidences reviendront, respectivement, à Henri Cambessédès qui présidait jusqu’ici la Communauté d’agglomération du Pays de Martigues, Patricia-Fernandez-Pédinielli, Maire de Port-de-Bouc (PCF), Françoise Eynaud (élue PCF de Martigues), Évelyne Santoru-Joly, Première Adjointe à Port-de-Bouc, les Adjoints martégaux Florian Salazar-Martin (PCF) et Sophie Degioanni (PS), et Jean-Jacques Lucchini (PCF), élu d’opposition à Saint-Mitre dont la Maire, Béatrice Aliphat, n’ a pas obtenu de vice-présidence. « J’ ai l’impression qu’on veut me faire payer ce qui s’est passé le 17 mars » déclarait-elle, envisageant même une possibilité de « sortir de l’intercommunalité ». Du 17 au 23 mars, les élus de la majorité ont, eux, fait le même constat, celui de l’absence de respect du pluralisme : « dans EPCI, le C signifie coopération et le Conseil métropolitain a oublié la coopération » soulignait Henri Cambessédès, « en revenant sur les engagements précédents, ni les différents courants, ni les territoires n’ont été respectés ». Le désormais premier Vice-Président fustigeait « une gouvernance de la métropole préférant l’entre-soi au dynamisme additionné des territoires ». Et en réponse à une intervention de l’élu martégal Jean-Luc Di Maria (LR), Gaby Charroux constatait que « dans le Pays d’Aubagne et à Marseille ont été écartés tous ceux qui n’étaient pas dans le camp de la présidente ». Le nouveau Président du Conseil de territoire avait auparavant annoncé la création d’une « conférence des Maires » qui se tiendrait tous les mois, avec la participation d’Henri Cambessédès, auquel il a rendu un vibrant hommage.

Jean-François Arnichand (La Marseillaise, le 24 mars 2016)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.