Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Le Parti
 

Agenda de la fédération



L'agenda des Sections



Flux rss

 
 
 

Pays de Martigue. Gaby Charroux élu Président du Conseil de territoire

Une minute de silence en l’honneur des victimes des attentats en Belgique a été respectée hier à l’Hôtel d’agglomération avant le vote pour la présidence du nouveau Conseil de territoire. Sans surprise, les élu(e)s des trois communes (Martigues, Port-de-Bouc et Saint-Mitre-les Remparts) ont porté Gaby Charroux à la présidence avec 21 voix sur 24 (trois bulletins blancs). Les sept vice-présidences reviendront, respectivement, à Henri Cambessédès qui présidait jusqu’ici la Communauté d’agglomération du Pays de Martigues, Patricia-Fernandez-Pédinielli, Maire de Port-de-Bouc (PCF), Françoise Eynaud (élue PCF de Martigues), Évelyne Santoru-Joly, Première Adjointe à Port-de-Bouc, les Adjoints martégaux Florian Salazar-Martin (PCF) et Sophie Degioanni (PS), et Jean-Jacques Lucchini (PCF), élu d’opposition à Saint-Mitre dont la Maire, Béatrice Aliphat, n’ a pas obtenu de vice-présidence. « J’ ai l’impression qu’on veut me faire payer ce qui s’est passé le 17 mars » déclarait-elle, envisageant même une possibilité de « sortir de l’intercommunalité ». Du 17 au 23 mars, les élus de la majorité ont, eux, fait le même constat, celui de l’absence de respect du pluralisme : « dans EPCI, le C signifie coopération et le Conseil métropolitain a oublié la coopération » soulignait Henri Cambessédès, « en revenant sur les engagements précédents, ni les différents courants, ni les territoires n’ont été respectés ». Le désormais premier Vice-Président fustigeait « une gouvernance de la métropole préférant l’entre-soi au dynamisme additionné des territoires ». Et en réponse à une intervention de l’élu martégal Jean-Luc Di Maria (LR), Gaby Charroux constatait que « dans le Pays d’Aubagne et à Marseille ont été écartés tous ceux qui n’étaient pas dans le camp de la présidente ». Le nouveau Président du Conseil de territoire avait auparavant annoncé la création d’une « conférence des Maires » qui se tiendrait tous les mois, avec la participation d’Henri Cambessédès, auquel il a rendu un vibrant hommage.

Jean-François Arnichand (La Marseillaise, le 24 mars 2016)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.