Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 

Dans l'agenda

L'agenda



Flux rss

 
 
 

Var. Le Vert Jean-Laurent Félizia en tête d’une compo’ inédite

La liste EELV-Front de gauche a été dévoilée hier à Toulon. S’y mêlent personnalités des formations politiques et citoyens issus de la société civile.

Toute sortie est définitive. Les règles que s’imposent ces élus sortants de la Région Paca sont ainsi faites, et cela se traduit par cette liste, d’un genre nouveau, à plus d’un titre. D’abord parce qu’on n’y trouvera plus trace d’Alain Bolla (PCF), Luc Léandri (PG), Christine Sandel ou Philippe Chesneau (EELV), tous terminant leur mandat actuel, mais aussi parce que l’alliance, dès le premier tour, des forces écologistes progressistes et du Front de gauche tient de l’exception (avec le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées).

Cette particularité, tous l’espèrent, sera la force de la liste menée par Sophie Camard (EELV) et Jean-Marc Coppola (PCF). Dans le Var, on retrouve les Verts en tête avec Jean-Laurent Félizia, accompagné de Monique Nironi (PCF). Suivent de nombreuses personnalités politiques EELV ou issues des partis du Front de gauche comme Laurent Richard (PG), Chantal Mouttet et Denise Reverdito (EELV), ou encore André De Ubeda et Anthony Civettini (PCF).

« Représentation homogène et équitable »

Tous s’accordent pour dire que l’union EELV-Front de gauche est salutaire. « Ce n’est pas une liste "gadget", une liste oubliée. C’est une vraie alternative de gauche », souligne la tête de liste varoise. Une alternative en mesure « d’apporter l’espoir aux résignés et à ceux qui ont abandonné l’isoloir », poursuit Jean-Laurent Félizia. André De Ubeda veut voir dans cette liste « une union de portée nationale » et espère des « conséquences » sur le paysage politique français. Luc Léandri ne dit pas autre chose : « Ce n’est qu’une étape, il faut continuer au-delà des Régionales. »

Pour le Var, les candidats mettent l’accent sur « une représentation homogène et équitable du territoire », et pointent des thématiques telles que le traitement des déchets, la filière industrielle de déconstruction des navires (« copiée-collée par le FN », soupire Alain Bolla) qui alimenteront les débats censés mener à la mise en place du programme.

Des débats auxquels participeront les membres de la société civile, présents sur la liste, à l’image de Manu Trigo, par ailleurs responsable syndical et enseignants, accompagné sur la liste de Sylvain Brossaud, également responsable syndical : « Nous représentons davantage le mouvement social que la société civile. Les mondes syndical et politique ne sont pas hermétiques, nous menons des combats qui nécessitent une continuité politique. »

Au moment de conclure, Alain Bolla se fait plus grave : « Le premier tour sera déterminant. » « Notre objectif, c’est de dépasser le PS », confirme Jean-Laurent Félizia. Être devant le PS « pour gagner le second tour » et « mettre en place une dynamique pour la population ». Selon Denise Reverdito, cette liste présentée hier est « celle que les citoyens attendent ». A vérifier le soir du 6 décembre.

Romain Alcaraz (La Marseillaise, le 22 octobre 2015)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.