Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Idées
 

Le 16 mars. La Marseillaise refait son look

Le bulletin de souscription

 
 
 

La Marseillaise. Ils continuent à accompagner le journal

Initiatives. L’association les Amis de La Marseillaise compte se mobiliser sur la durée.

Ne pas lâcher l’affaire en si bon chemin. Petits mots, vente de masse, souscription, abonnements… Pour les Amis de La Marseillaise, après la reprise du journal par les Éditions des Fédérés le 15 avril, la mobilisation des soutiens au journal est toujours de mise. « En l’espace d’une heure, nous avons écoulé 50 journaux sur le marché de la Gavotte aux Pennes Mirabeau samedi matin, c’est quelque chose que nous allons reproduire, en mieux organisé encore pour plus de visibilité, au rythme d’une fois par mois », analyse Serge Baroni, Président de l’association.

Avec 30 exemplaires vendus à Port-de-Bouc, autant à l’Estaque, 50 à Allauch, comme à Aix ou Septèmes-les-Vallons, le bilan de la vente de masse organisée les 25 et 26 avril dernier sur l’ensemble de la zone de diffusion du journal reste plus que positif pour les militants communistes et amis du journal qui ont pu y participer. Pour l’occasion, un peu moins de 1.800 journaux avaient été commandés.

Tout aussi crucial pour l’avenir du titre, les débats et concerts qui contribuent à ancrer le journal sur son territoire estime Serge Baroni, se félicitant de la soirée organisée à Martigues samedi soir. « Un autre débat avec les Amis de l’Humanité se tient à Arles le 29 avril », indique-t-il tandis qu’à La Ciotat, le comité de soutien local de La Marseillaise organise une réunion publique ce jeudi 30 avril, à 18h, (8, rue des frères Blanchard). A l’ordre du jour, copieux, un point sur la situation du journal avant que les lecteurs se penchent sur la suppression par la Mairie de l’abonnement de la Médiathèque au journal et par voie de conséquence sa suppression des présentoirs de cette structure publique.

« Parolade » à La Ciotat

Toujours à La Ciotat et à l’initiative du comité de soutien local, une « parolade » sera donnée sur l’initiative de Frédéric Ganga, le jeudi 7 mai, à 18h30, au cercle de la Renaissance. Où « un groupe de poètes, ayant retravaillé poétiquement des textes de La Marseillaise accueillera le public qui pourra à cette occasion parler du journal, d’un article qui vous a marqué, des symboles que ce journal représente, de tout ce qui vous lie à La Marseillaise, du plus près au plus loin »(*).

Les petits mots et dons en témoignent, passé le spectre de la liquidation, les soutiens et amis du journal restent mobilisés. « Je suis très heureux que La Marseillaise redémarre avec ce nouveau départ, c’est la démocratie qui se renforce et avec elle la liberté d’expression qui se renforce », estime par exemple Marc Aubergy, Président de l’association Latinissimo La Fiesta des Suds, qui avait largement contribué à la soirée de soutien du 12 mars dernier. Avec « une pensée pour les salariés sacrifiés et courage à tous ceux qui continuent. Le soutien se poursuit », conclut-il. Le Président des Amis de la Marseillaise tient également à préciser que « la souscription continue, elle prendra prochainement une nouvelle forme ».

La Marseillaise, le 29 avril 2015

(*) La participation est libre au profit de l’association « les Amis de La Marseillaise ».

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.