Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Vos élu(e)s locaux
 

Dans l'agenda



Agenda de la fédération



Agenda des sections



Flux rss

 
 
 

Martigues. Les nouveaux outils de la démocratie locale

Des innovations pour favoriser la co-élaboration des politiques municipales avec les citoyens.

La création d’un Observatoire des politiques publiques locales, des Conseils de quartiers repensés avec la mise en place des commissions de quartier, des réunions thématiques inter-quartiers et la retransmission en direct des séances du Conseil municipal (la première a eu lieu lundi dernier) : les nouveaux outils de la démocratie locale ont été présentés par le Maire Gaby Charroux et Nathalie Lefebvre, Adjointe à la démocratie, à la vie associative, à l’habitat et aux Maisons de quartier.

Le prochain rendez-vous des nouveaux Conseils de quartier se tiendra d’ailleurs ce soir à 18h, à Canto-Perdrix où Nathalie Lefebvre préside le Conseil. « Les propositions d’avoir un ordre du jour viennent des habitants » précise l’Adjointe au Maire, « l’ordre du jour est élaboré avec les commisions de quartiers qui peuvent comprendre les associations de locataires, les bailleurs, des enseignants, un représentant de la maison  de quartier, un technicien municipal… ».

Ces commissions nées dans le prolongement des 30 ans des Conseils de quartiers fétées en 2013 et des Assises de la démocratie participative de 2014, se réuniront deux ou trois fois par an et se propageront sur l’ensemble des quartiers.

Co-élaborer avec les citoyens

En outre, des réunions thématiques avec la participation d’habitants de plusieurs quartiers auront lieu les 4 et 12 juin en salle des conférences de l’Hôtel de ville et le 19 juin à la salle polyvalente de La Couronne.

« La démocratie (elle emploie le terme sans adjectif) est un enjeu politique essentiel, ce n’est pas la cerise sur le gâteau, elle est au cœur du projet municipal » souligne Nathalie Lefebvre. Les élus ont donc décidé de mettre en place de nouveaux dispositifs pour favoriser une plus grande participation des citoyens. Pour Gaby Charroux, « il fallait donner un coup d’accélérateur ». La mise en ligne des Conseils municipaux sur le site Internet de la ville sera un des éléments de ce qu’on pourrait appeler l’élargissement du périmètre démocratique : « on fait confiance à l’intelligence des citoyens qui pourront connaître les vraies prises de position des uns et des autres, écouter leurs silences ou leurs oppositions sur l’aide sociale, les logements sociaux, l’aide aux associations… et voir que ce n’est pas la même chose s’ il y a une gestion U.M.P. ou, Dieu nous garde, F.N. ».

Point phare du projet municipal 2014-2020, l’Observatoire des politiques municipales comprendra une soixantaine de personnes, pour moitié désignées par tirage au sort à partir des listes électorales. L’autre moitié sera composée de deux élu(e)s, de Martégaux participant aux Conseils de quartiers, de personnes non inscrites sur les listes (habitants d’origine étrangère hors Union européenne)… Le tirage au sort devrait être effectué fin avril-début mai. Cet observatoire sera co-présidé par Nathalie Lefebvre et un(e) citoyen(nne).

Quant à la question de la participation de la jeunesse, « c’est une vraie préoccupation, on souhaiterait qu’elle soit plus présente dans les Conseils de quartiers et ailleurs » précise Nathalie Lefebvre, « sur l’observatoire, on regardera la parité et l’intergénérationnel ».

Jean-François Arnichand (La Marseillaise, le 21 avril 2015)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.