Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Idées
 

Le 16 mars. La Marseillaise refait son look

Le bulletin de souscription

 
 
 

Le soutien et le don de Marie-Arlette Carlotti (PS) à La Marseillaise

Marie-Arlette Carlotti, ancienne Ministre et Députée (PS) des Bouches-du-Rhône a « pris (s)a plume aujourd’hui pour que d’autres puissent continuer à le faire demain » en faisant part de son soutien à La Marseillaise.

« La Marseillaise est en danger, et derrière elle c’est le pluralisme de l’information, la vitalité de notre vie démocratique qui vacille. Journalistes, salariés et lecteurs assidus de ce grand titre de notre presse quotidienne régionale sont inquiets. Moi aussi » assure-t-elle dans un courrier arrivé à notre journal, accompagné d’un don.

« la Marseillaise c’est tout d’abord une Histoire, qui commence dans la clandestinité de la Résistance. La Marseillaise, c’est l’écho de nos combats, de ceux qui vivent et ceux qui luttent. Progressistes, militants politiques, syndicaux ou associatifs ce journal est le nôtre » ajoute-t-elle. « Bien sûr que je ne suis pas toujours d’accord avec toutes leurs prises de position, mais j’y retrouve toujours une justesse d’analyse rare et précieuse ».

Son engagement est motivé par la défense du pluralisme et de la liberté d’opinion. « Hier, nous étions des millions à défendre la liberté d’expression, la liberté d’opinion. D’autres menaces, moins terribles mais tout aussi réelles, pèsent sur ces libertés. Charlie Hebdo aussi, était financièrement menacé de fermeture. Aujourd’hui, en faisant un don au comité de soutien pour que vive La Marseillaise, je signe et affiche mon soutien à La Marseillaise, à la liberté d’expression et d’opinion et au pluralisme démocratique ».

La Marseillaise, le 28 janvier 2015

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.