Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 

Bienvenue à la Fédération des Bouches-du-Rhône du Parti Communiste Français

280, rue de Lyon
13015 - Marseille
T. 04.95.05.10.10
F. 04.91.58.57.24
- contact@pcf13.fr
- Facebook
- Twitter
- Instagram
- YouTube
 
 
 

Après Charlie, se rassembler pour la mémoire du groupe Manouchian

Je serai présent devant le tribunal correctionnel de Marseille où deux Marseillais sont convoqués le 9 janvier pour répondre de la profanation d’une stèle érigée à la mémoire des résistants du groupe Missak Manouchian, perpétrée début septembre 2014.

Je serai présent comme je le suis avec mes camarades communistes chaque année pour rendre hommage à notre camarade, au résistant, au jeune héros, Missak Manouchian, arrêté, puis exécuté en 1944.

Rendre hommage à celle et ceux qui ont résisté aux nazis, aux fascistes, aux collabos et transmettre aux jeunes générations la mémoire de l’Histoire afin de ne pas revivre les atrocités de la guerre.

Je serai présent comme nous l’étions en cette journée de la Paix, le 21 septembre dernier, avec toute la communauté arménienne pour condamner les profanations dont la dernière commise en plein jour et en toute impunité est une véritable provocation.

Un acte qui montre la montée et la banalisation de la violence et de l’intolérance.

Nous avions interpellé les ministres de la justice et de l’intérieur et la convocation devant le tribunal correctionnel est une première réponse.

Car à travers cette profanation, ce sont les communistes qui sont attaqués, c’est la communauté arménienne qui est agressée, ce sont les Résistants qui sont souillés par ces révisionnistes et négationnistes. Mais ce sont aussi les valeurs de la République et la France de la liberté, de l’égalité et de la fraternité qui sont atteintes. De la profanation du buste de Manouchian au massacre de la rédaction de Charlie Hebdo, c’est la même vermine fasciste et obscurantiste qui s’exprime.

Le rassemblement du 9 janvier, comme celui de mercredi soir, doit se faire dans la dignité pour réclamer à la justice des sanctions exemplaires. Des sanctions qui ne doivent pas nous acquitter de l’engagement quotidien à combattre la haine, le racisme, la xénophobie qui envahissent notre pays et particulièrement Marseille, dans un climat de banalisation des idées dangereuses du FN.

Jean-Marc Coppola
Vice-président de la Région PACA
Conseiller municipal de Marseille

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.