Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > International
 

Dans l'agenda



Flux rss

 
 
 

Salah Hamouri. « La paix passe par le droit international »

Le Franco-Palestinien, ancien prisonnier politique en Israël, en visite dans les Bouches-du-Rhône.

Le jeune Franco-Palestinien, détenu politique en Israël pendant près de 7 ans, est aujourd’hui à Marseille et Port-de-Bouc.

La Marseillaise. Quelles sont les raisons de votre visite dans le département ?

Salah Hamouri. Je suis invité à la fête de l’Union départementale CGT et je participerai ce soir après avoir rencontré la presse, à une réunion publique avec Samah Jabr, psychiatre et pédopsychiatre de Jérusalem-Est, animée par Pierre Stambul de l’Union juive française pour la paix.

La Marseillaise. Après l’été meurtrier infligé à Gaza, quel regard portez-vous sur la situation au Proche-Orient ?

Salah Hamouri. L’État d’occupation a mené une guerre meurtrière contre tout le peuple de Gaza et non contre le Hamas comme le disent les médias de l’Occident. Ses réels motifs étaient de briser l’unité nationale palestinienne réalisée en juin et de régler les problèmes de divisions de la coalition conduite par Netanyahou. Les autres justifications sont indécentes. Est-ce que tuer 500 enfants, c’est ça garantir la sécurité de l’État d’occupation ? La détermination et la résistance de la population ont permis d’obtenir la levée partielle du blocus.

La Marseillaise. Quelles conditions vous semblent nécessaires pour une paix durable ?

Salah Hamouri. La paix ne peut s’instaurer en un jour. Elle passe par le respect du droit international et la création d’un État palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale.

La Marseillaise. Une campagne pour la libération de Marwan Barghouti et des prisonniers politiques palestiniens vient d’être relancée en France. Est-ce utile ?

Salah Hamouri. C’est très important. Cela apporte une protection énorme. C’est une marque de solidarité déterminante.

La Marseillaise. Quelle place accordez-vous à la justice sociale dans votre combat pour une Palestine libre ?

Salah Hamouri. La lutte du peuple palestinien est très forte mais très dure. Difficile dans ses conditions d’imaginer une société idéale. Néanmoins, c’est une lutte contre l’impérialisme et pour la justice. La solidarité très forte que j’ai pu mesurer à la Fête de l’Humanité et qui existe partout dans le monde est porteuse de valeurs qui font partie intégrante de la lutte du peuple palestinien.

Propos recueillis par Léo Purguette (La Marseillaise, le 19 septembre 2014)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.