Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Education
 
 
 
 

Roquevaire. Des activités récré-actives

848 élèves ont repris le chemin de l’école.

Aucune fausse note n’a -semble-t-il- résonné lors de la rentrée scolaire roquevairoise. Mieux encore, et ô combien inattendu, ce sont les fifres et les tambours qui ont accompagné les enfants dans la cour de l’école de Lascours. Les fifres et les tambours qui, quelques jours auparavant, défilaient avec la grande cavalcade du hameau.

Élèves et enseignants ont même une fois encore sauté au rythme des accords de la Saint-Eloi avant de rejoindre leurs classes. Depuis ce grand jour de rentrée, ce sont sur d’autres rythmes que chacun bat la mesure. Les nouveaux rythmes scolaires et les activités périscolaires qu’ici on désigne volontiers sous le terme de « activités récré-actives ». Arts plastiques, loisirs créatifs, sports, expression corporelle, théâtre, musique, chant, jardinage et environnement, sont désormais inscrits au programme pris en charge par la commune. Une organisation minutieusement concoctée avant les vacances, pour limiter les dégâts de la réforme imposée à marche forcée à tous les villages et villes de France, et dont les conséquences seront lourdes pour les budgets communaux(*), le Conseil municipal ayant fait le choix de la gratuité pour les familles. De leur côté, les associations de parents d’élèves qui avaient manifesté en février dernier leur hostilité à cette réforme, puis organisé une journée « classes vides » au mois de mai suivant, pourraient bien occuper de nouveau la scène roquevairoise dans les semaines et les mois à venir, ainsi qu’elles l’avaient alors annoncé.

Jeannette Riou (La Marseillaise, le 13 septembre 2014)

(*) A Roquevaire, l’Adjoint aux Finances estimait en juillet dernier, à environ 200.000 euros, le coût de la réforme pour la commune.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.