Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Le Front de gauche
 

L'agenda



Flux rss

 
 
 

7e secteur de Marseille (13e-14e arr.). « Le maire FN tel qu’en lui-même »

Les élus Front de gauche jugent les premières mesures de Ravier.

« La politique de façade d’un Maire au service de tous ses administrés n’aura duré que l’espace de quelques semaines ». Après la tenue du Conseil d’Arrondissements du 25 juin présidé par le lepéniste Ravier, les deux élus du Front de gauche Marion Honde et Samy Johsua tirent les premiers enseignements de l’action de l’élu FN. Selon eux, il déploie « la logique politique qu’on pouvait craindre, sectaire et xénophobe, et socialement orientée contre la partie la plus défavorisée de notre secteur ».

Une démarche qui touche l’ensemble des Conseillers d’extrême droite. « Par ses abstentions ou votes négatifs, le Groupe FN a ainsi systématiquement rejeté toutes les délibérations permettant des rénovations dans nos Cités et nos Quartiers (que ceci concerne le bâti lui-même ou des équipements), toute construction de logement social quelque soient les cas », expliquent les deux représentants du Front de gauche.

« Il s’est de même opposé à des financements d’associations à de multiples reprises au seul motif de leur intitulé, lequel sonnait sans doute mal à ses oreilles sectaires. Il a ainsi symboliquement voté contre le soutien à des actions de collaboration purement culturelles avec la Tunisie, au seul motif qu’il s’agissait en l’occurrence d’un pays du Maghreb. »

De même Stéphane Ravier « a refusé de voter en faveur d’une dotation aux Centres Sociaux (dont tout le monde connaît le travail indispensable qu’ils effectuent dans notre secteur au plus près des populations et de ses jeunes en particulier) au motif explicite que leur Fédération s’était prononcée contre les dangers de l’extrême droite ».

Pour Marion Honde et Samy Joshua, « la menace a été ainsi clairement brandie, comme en d’autres Mairies FN du pays : on est aux ordres ou on dégage ».

La Marseillaise, le 28 juin 2014

Il y a actuellement 1 réactions

  • courage Marion et Samy

    Les gens ont votés ou pas mais ont choisis le front national. Il vont désormais faire leur expérience. On ne va pas toujours pleurer sur les pauvres chômeurs smicard ou autres qui votent pour des xénophobes le coupable c'est l'autre l'étranger pas le bourgeois qui crée des ghettos pas le capital qui choisis les paradis fiscaux les délocalisations le tout financier etc.... Je suis désolé mes amis votre courage ne suffit pas, votre dévouement et votre engagement est réel mais il faut que les gens autours de vous se bougent lutte, vous n'êtes pas là pour faire le boulot à leur place. Vous êtes les petites lumières qui éclairent leur route. Si ils ne veulent pas les voir si ils veulent marcher à coté alors tant pis pour eux tant pis pour nous .........

    Par Soro Jean-Loouis, le 01 juillet 2014 à 15:09.