Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 
 
 

Le Rove. Septième mandat pour Georges Rosso

Conseil municipal. Une salle des fêtes pleine à craquer dimanche dernier pour la première séance.

C’est dans une ambiance exceptionnelle et la présence de plusieurs centaines de Rovenain(e)s que Georges Rosso a été réélu au cours de la première séance du Conseil municipal.

Les habitants du Rove ont tenu à assister en nombre à cet événement qui a vu le Premier Magistrat -dont la liste qu’il conduisait avait été très largement élue dès le premier tour avec 80% des suffrages exprimés- être élu maire par le conseil municipal pour la 7e fois.

Une fois les élus municipaux installés au sein du conseil (25 pour la majorité, 2 pour l’opposition), cette séance solennelle s’est poursuivie par l’élection du Maire présidée par le doyen d’âge, Francis Guevara, qui a eu l’honneur de remettre l’écharpe tricolore à Georges Rosso, sous l’ovation des élus et du public qui se sont levés comme un seul homme pour longuement l’applaudir. Il fut ensuite procédé à l’élection des 8 adjoints : Gérard Guissani 1er Adjoint, Paul Sabatino, Nicole Desmats, Michel Jauffret, Francis Guevara, Jeanne Cortes, Chantal Giraud, Viviane Rosso.

Après avoir levé la séance, le Maire, visiblement très ému, a tenu à remercier toutes les personnes qui lui ont apporté leur soutien. « Je tiens surtout à vous féliciter parce que c’est la victoire d’une population rassemblée et unie autour d’un Maire et de son équipe municipale. Il y a eu un élan de la population, des responsables associatifs, de toutes celles et ceux qui, par leurs encouragements, leurs marques d’amitié et d’affection, nous ont réconfortés. Le résultat du 1er tour nous a donné encore plus de force pour mener à terme le programme ambitieux pour lequel vous nous avez élus mais aussi pour faire face aux importants défis qui nous attendent pour défendre l’autonomie communale », déclarait-il en rappelant que « le projet de métropole et le hold-up du gouvernement sur les finances locales sont autant de mesures pour mettre en difficultés le service public et les ménages ». C’est ce qui lui a fait dire que, « comme ses prédécesseurs, le gouvernement actuel veut faire la peau aux communes et les poches aux habitants ».

Il a enfin rendu un vibrant hommage aux anciens élus de sa majorité pour le bilan exceptionnel et le travail accompli malgré l’obstruction systématique de l’opposition qui a fait preuve d’un manque de respect récurrent envers le Maire et les élus. A ce sujet, il a fustigé l’attitude de la liste adverse qui, au cours de la campagne, s’est illustré à travers des mensonges et des injures pour tenter de le déstabiliser avec le cuisant résultat que l’on connaît. « Ces personnes ont manifesté un profond manque de respect et de considération envers les habitants et notre village » comme l’atteste la réaction virulente de la conseillère d’opposition au lendemain du 23 mars lue par Georges Rosso, soulevant l’indignation du public présent.

C’est sous une longue et émouvante ovation que le maire a clôturé son intervention avant d’être assailli par les centaines d’habitants qui ont tenu à le féliciter personnellement à tour de rôle. Un apéritif clôturait cette belle cérémonie.

La Marseillaise, le 6 avril 2014

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.