Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 

Dans l'agenda



Agenda de la fédération



Agenda des sections



Flux rss

 
 
 

Gignac-la-Nerthe. 46,90% pour la liste Amiraty

Le Maire sortant (PS) et son équipe rassemblée l’ont emporté assez aisément dans une triangulaire.

Une campagne âpre, dure, aux relents parfois nauséabonds (qui a conduit un des candidats battu dès le 1er tour au tribunal d’Aix), aux attaques personnelles qui n’a finalement pas empêché l’équipe emmenée par Christian Amiraty de l’emporter avec un score très flatteur, puisqu’il atteint les 46,90%. Christophe De Pietro (UMP), qui comptait plus sur la vague bleue nationale que sur son programme ou bilan quand il était élu, doit ranger ses ambitions pour au moins 6 ans. Il atteint péniblement les 32,33%, et même si dans son discours il considère son score comme honorable, il a perdu là où il pensait vaincre. Il aura 4 élus au sein de la municipalité et siègera à la Communauté urbaine.

Quant au Front national, il entre au Conseil municipal (3 élus) avec un score (certes en baisse) atteignant quand même 20,77%. La population a donc choisi de continuer la belle aventure débutée il y a maintenant 6 ans autour des colistiers de Christian Amiraty, d’Alain Croce (groupe « Gignac j’y vis » avec 7 élus et 3 futurs adjoints) et de la société civile. « Oui nous pouvons ce soir nous féliciter d’avoir remporté une très belle victoire », déclarait Christian Amiraty dimanche, devant ses supporters rassemblés au Juke box, « elle est celle du courage, de l’audace, de l’unité, du rassemblement et d’un bilan municipal des plus flatteurs. Nous avons su convaincre jour après jour, déjouer les pièges que nous tendaient nos adversaires et surtout rester dignes face aux rumeurs et autres ragots. Bravo à tous les colistiers, bravo à vous qui êtes face à moi. Désormais, nous allons nous atteler à continuer de faire de cette ville une belle cité, une commune du XXIe siècle. Et c’est tous ensemble que nous réussirons ».

Plus de 200 personnes communiant dans l’allégresse, s’embrassant… C’était la très forte image de ce dimanche soir dans le camp des vainqueurs. Alain Croce souhaitait également participer à cette joie : « Mesurons tout le chemin que nous avons accompli depuis 6 ans et qui nous a permis dans une dynamique unitaire de faire cette magnifique campagne. Mesurons également tout ce qui nous reste à fournir comme efforts pour les 6 prochaines années. Et comme le disait Christian, c’est avec vous que nous le ferons. Nous ne nous quittons plus. Nous avons fait campagne ensemble. Nous allons développer Gignac ensemble. Et je vous donne rendez-vous dès le samedi 5 avril à 10h à la salle Marcel-Pagnol pour assister à l’installation du Conseil municipal, à l’élection du Maire et de ses adjoints. »

Joffret Melen (La Marseillaise, le 2 avril 2014)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.