Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Vos élu(e)s locaux
 

Dans l'agenda



Agenda de la fédération



Agenda des sections



Flux rss

 
 
 

Port-Saint-Louis-du-Rhône. Déception et incompréhension

Avec 46,75%, Jean-Marc Charrier est battu. Martial Alvarez l’emporte avec 53,28%.

A Port-Saint-Louis, le sursaut n’a pas eu lieu. Dans le local de campagne de Jean-Marc Charrier, au fur et à mesure des résultats, les mines s’assombrissent, et l’écart se creuse inexorablement. Quelques réflexions fusent, amères : « Après tout ce qu’on a fait en 6 ans ! »

Puis le résultat définitif tombe : avec 46,75% (2.434 voix) des suffrages exprimés, Jean-Marc Charrier est battu. Une nouvelle fois, la commune bascule, après l’élection de ce dernier en 2008, qui avait repris après 19 ans la Mairie à la droite et à Philippe Caizergues qui, lui, l’avait ravie au Maire PCF Vincent Porelli.

Après un 1er tour où on avait déjà massivement voté (78,7%), les électeurs se sont déplacés davantage avec un taux record de 84,51% de votants. Mais ça n’aura pas profité au Maire sortant, qui, même s’il progresse de 355 voix entre les deux tours, n’a pas bénéficié des voix de Christian Taormina (UMP), qui se sont visiblement re- portées massivement sur le candidat Martial Alvarez, qui l’emporte avec 53,28% (2.774 voix).

Après avoir annoncé les résultats à la salle Marcel-Pagnol, Jean-Marc Charrier arrive en compagnie de Georgette Taffignon, sa première Adjointe, et vient saluer les siens, qui attendent nombreux dans son local de campagne. Des embrassades malgré l’immense déception, quelques larmes, et pour beaucoup, une colère froide. Il tient avant tout à les remercier : « Vous avez mené une belle campagne, propre, digne, exemplaire, vous n’avez rien à vous reprocher ! », leur lance-t-il, « il faut respecter le choix des électeurs, mais on a bien travaillé et on continuera à travailler pour tous les Port-Saint-Louisiens ».

Pour Jean-Marc Charrier, qui savait « que ce serait difficile », le résultat est « difficilement analysable » : « C’est l’incompréhension au regard du bilan très positif pour la population », souligne-t-il, « je pense qu’il y a un vote sanction comme dans beaucoup de villes. Mais je ne comprends pas un tel écart de voix ».

Il déplore aussi que ses adversaires aient gagné « sur de la démagogie, des rumeurs. Ils ont joué sur les peurs, mais pas sur un projet. Les seules choses qui pourront être réalisées sont celles qu’on a mises en place ».

Mais il reste conseiller général du canton, et il n’a pas l’intention de baisser les bras : « On continuera à se battre pour tous. »

Nathalie Pioch (La Marseillaise, le 31 mars 2014)

Inscrits : 6.352. Votants : 5.370 soit 84,54%. Nuls : 2,55% Martial Alvarez « Port-Saint-Louis gagnant » : 53,26% soit 2.774 voix (22 élus au Conseil municipal et 4 au Conseil communautaire). Jean-Marc Charrier « Port-Saint-Louis ensemble » : 46,74% soit 2 434 voix (7 élus au Conseil municipal et 1 au Conseil communautaire).

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.