Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Vos élu(e)s locaux
 

Dans l'agenda



Agenda de la fédération



Agenda des sections



Flux rss

 
 
 

La Penne-sur-Huveaune. « Résolus à écrire un nouveau chapitre »

Installation, hier matin, du nouveau Conseil municipal, où Pierre Mingaud a été réélu Maire.

Arrivée, dimanche dernier, en tête du scrutin avec 51,25% des voix, la liste « Rassemblement solidaire pour l’avenir de la Penne » de la majorité sortante a dispensé les Pennois d’un second tour aujourd’hui. C’est hier matin, à l’espace de l’Huveaune, qui a eu lieu l’installation du nouveau Conseil municipal. Outre les 23 élus de la majorité, quatre sièges seront occupés par la « liste du village » (UMP) menée par Christophe Szabo (30,30%) et deux par le FN, dont la tête de liste, Gilles Maniglio (18,44%).

En tant que doyen de l’assemblée, Jean-Claude Alexis, a présidé la séance, tout en disant « son amour pour la Penne, un village devenu une ville active et attractive entre Marseille et Aubagne » et évoqué « son bonheur de travailler aux côtés de Pierre Mingaud, un Maire compétent, dévoué, intègre et d’une grande humanité ».

C’est donc sans surprise que le Maire sortant (PCF) a été reconduit dans ses fonctions par 23 voix, contre 2 pour Gilles Maniglio et 4 bulletins nuls. Une fois ceint de son écharpe tricolore, Pierre Mingaud a remercié, « du fond du coeur », les électeurs.

Le premier magistrat a ensuite poursuivi : « Vous avez porté votre choix sur un programme d’avenir, une équipe de femmes et d’hommes soudés autour des valeurs de proximité et de solidarité, résolus à écrire un nouveau chapitre de notre histoire communale ». Rappelant avoir mené une campagne « respectueuse du débat d’idées et du débat d’idées seul », Pierre Mingaud a également brocardé le gouvernement, pour qui la forte abstention et les résultats nationaux du 1er tour sont « une sanction sans équivoque à l’encontre de la politique gouvernementale », qui « engendre une désespérance sociale ».

Animés par « des valeurs de progrès, de solidarité, de citoyenneté, de proximité et de partage », le Maire et son équipe entendent défendre « l’école publique, la jeunesse, le logement en faveur d’une mixité sociale et l’accès pour tous à la culture et au sport ».

Pointant enfin le combat contre la métropole et « le courage et l’abnégation nécessaires à la défense de l’identité de notre commune », Pierre Mingaud a également salué ses six colistiers non élus ainsi que les anciens membres de la majorité.

Florent De Corbier (La Marseillaise, le 30 mars 2014)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.