Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Le Parti
 

Agenda PCF 13



Flux rss

 
 
 

Mallemort. La seule candidate de gauche est en tête

Hélène Gente devance de 62 voix Dimitri Farro.

Soixante-deux voix seulement séparent la seule candidate de gauche dans cette élection, Hélène Gente Ceaglio (liste Union pour l’avenir de Mallemort, 1.129 voix, 35,62%), de son adversaire Dimitri Farro (Ensemble pour Mallemort, 1.067 voix, 33,66%). Avec 973 voix et 30,70% des suffrages, Jean-Pierre Chabert (Mallemort avant tout) se maintient facilement pour le second tour.

Mallemort, village d’un peu plus de 6.000 habitants, a une particularité notable : il a été administré pendant 42 ans par le socialiste Daniel Conte, qui a décidé de céder sa place, adoubant son Adjointe à l’enseignement et au sport depuis 2008, Hélène Gente : « C’est une fierté et un bonheur pour moi d’avoir été désignée tête de liste », témoigne cette dernière, qui tout en souhaitant « aller dans la continuité de Daniel Conte », veut aussi incarner une certaine rupture dans la gestion municipale : « Notre volonté, durant la campagne, a été de mettre en avant la démocratie participative, de laisser la parole aux habitants. »

Quatorze réunions publiques portant sur des thèmes différents, plus de 150 questions recueillies « et qui ont nourri notre programme », précise la candidate…

Tout a été mis en œuvre pour rassurer des habitants longtemps bercés par une seule et même voix, celle de leur indéboulonnable Maire sortant : « Le changement peut faire un peu peur », sourit Hélène Gente, qui outre le soutien de Daniel Conte, peut aussi compter, dans son équipe, sur la présence de 8 Adjoints de la précédente équipe.

Face à elle, deux candidats étiquetés « divers droite » entre lesquels aucune entente n’a été possible. A l’encontre de Dimitri Farro, Hélène Gente éprouve une certaine rancœur, « il était avec nous dans la majorité… Il aurait sans doute voulu que Daniel Conte le choisisse pour prendre la relève… C’est son ego qui a parlé. C’est regrettable. »

Pour le 2nd tour dimanche, Hélène Gente sait pouvoir compter sur la confiance que lui accordera une majorité d’habitants : « Ils nous ont vu travailler, sur le terrain, à leurs côtés. Ils savent que mon équipe est engagée et à l’écoute, attachée à l’éthique et la transparence, dans la parole vraie et non dans les promesses électorales irréalisables ».

La Marseillaise, le 28 mars 2014

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.