Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 
 
 

Ensuès-la-Redonne. Un essai à transformer

Michel Illac a frôlé de 14 voix l’élection dès le 1er tour.

73% de votants pour cette élection à Ensuès où trois prétendants de droite affrontaient la liste conduite par le Maire sortant, Michel Illac (SE). Au final, MM.Barrachin (10,14%), Guarino (19,42 %) et Pierre (20,47%), n’ont pu empêcher la liste « Pour le bien vivre ensemble » de frôler l’élection dès le premier tour. « Et dire que des électeurs m’ont envoyé des messages s’excusant de ne pas être venus voter dimanche dernier, en pensant que cela se jouerait au second tour… », souligne Michel Illiac lors d’une rencontre avec les habitants du village. Ce résultat a fait l’effet d’une véritable bombe dans la commune et particulièrement parmi les adversaires.

L’ancien Maire Marc Bernard qui s’était rallié à Bernard Guarino, a d’ailleurs félicité très chaleureusement dès le lendemain Michel Illac : « bravo pour ton résultat et félicitations pour ta campagne ». Les autres candidats ont monté une liste d’opposition emmenée par Daniel Pierre, dans laquelle figure Bernard Guarino et d’autres de ses colistiers, mais pas tous… Puisqu’Édith Maurel, ancienne Conseillère municipale avec Michel Illac, mais adversaire sur la liste de Bernard Guarino, s’est finalement désolidarisée en appelant à battre la droite au second tour. Faut suivre…

Pour Michel Illac, les masques sont tombés : « Les habitants vont découvrir la liste recomposée derrière M. Pierre qui a été placé devant les deux autres candidats avec seulement quelques voix d’avance… La composition de cette nouvelle liste montre bien que M. Guarino n’est resté que quelques semaines sous la bannière "sans étiquette" trahissant ainsi ses engagements auprès de ses électeurs et ses colistiers. Le voilà revenu avec un accord politicien assouvissant son seul désir en obtenant la 3ème place sur la liste et deux places de Conseillers municipaux. Pour la liste de M. Barrachin, aucun poste ! Et je dis à la population, que quel que soit son vote au 1er tour, ce dimanche, elle va devoir choisir une équipe unie derrière un projet partagé. Une équipe expérimentée et qui a déjà fait ses preuves. Un projet qui a été largement plébiscité dimanche dernier et qui respecte ses besoins : baisse des impôts, réalisation des équipements nécessaires, amélioration des services publics, développement économique avec de nombreux emplois créés… ». D’aucuns pensent dans le village que c’est un choix sérieux, crédible et rassembleur.

Joffret Melen (La Marseillaise, le 28 mars 2014)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.