Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 
 
 

Marignane. « Une chance historique »

Vincent Gomez portera les couleurs du rassemblement à gauche.

« Des femmes et des hommes qui ont pour unique ambition de vous servir » : c’est ainsi que Vincent Gomez a présenté les membres de sa liste au public,lundi soir à la salle Saint-Exupéry, en présence de Vincent Burroni, maire (PS) et député de la 12e circonscription.

Conduite par le Conseiller municipal d’opposition socialiste, la liste « Porter haut la voix de Marignane » réunira des membres du PCF, du Parti de Gauche, d’Ensemble mais aussi, « pour près de la moitié, des colistiers issus de la société civile », précisait Vincent Gomez. Le défi est de taille dans une commune traditionnellement ancrée à droite mais c’est bien « une chance historique de rompre vraiment avec le passé », selon la formule de Vincent Gomez, qui s’offre aux électeurs marignanais.

Pour le candidat, en effet, « il faut en finir avec ces hommes et femmes politiques qui changent d’étiquettes ou de "chapelle" en fonction des élections ou de leur ambition personnelle, passant de la droite à l’extrême-droite, de l’UMP au FN  ou au MNR et vice-versa ». Le FN, « on a déjà donné et on a vu où cela nous a amenés : un retard de 10 ans en termes d’infrastructures, une gestion de la ville calamiteuse, une image négative dont nous avons toujours du mal à nous défaire et surtout une ville divisée, morcelée que le Maire actuel n’a pas su ou voulu recoller », poursuivait-il.

« Des dispositifs pour associer les citoyens »

Dans cette élection, Vincent Gomez et son équipe entendent faire la différence face aux (nombreuses) listes de droite en proposant un ensemble de dispositifs en matière de démocratie participative qui permettraient « d’associer les citoyens aux choix municipaux » : la mise en place de conseils de quartier, la création de CIQ, de centres d’animations de quartier, d’une commission de la vie associative et d’un conseil de la vie commerciale.

Celui-ci serait placé sous la responsabilité d’un Adjoint au commerce (en l’occurrence, Jean-Pierre Pleuvry) dont l’une des priorités serait, notamment « d’étudier avec toutes les parties concernées le retour du marché en centre-ville ».

La réorganisation des services municipaux visée par la liste s’accompagne pour Vincent Gomez d’un triple engagement : « Assurer une réelle équité entre les employés municipaux, une vraie égalité professionnelle et un accès à la formation pour tous. »

Quant au sujet sensible de la sécurité, le candidat juge le bilan du Maire sortant Eric Le Disses négatif : « S’il est vrai que l’acteur essentiel de la lutte contre la délinquance est le Préfet qui dirige notamment l’action de la Police et de la Gendarmerie nationales, le Maire est le premier garant de la sécurité des biens et des personnes de sa commune. »

Dans ce domaine, Vincent Gomez plaide pour un double dispositif : « Un travail de collaboration entre la municipalité, la Police municipale, la Police nationale et les autorités de l’Etat » et, en matière de prévention, la mise en place d’un schéma local de  tranquillité publique.

La Marseillaise, le 20 mars 2014

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.