Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 
 
 

Pour le respect des droits des femmes en Espagne. Intervention de Marie-Christine Vergiat

Marie-Christine Vergiat
Députée europée du Front de Gauche

Dans l'Union européenne, seuls trois pays ont des législations très restrictives en matière d'avortement.

À Malte, l'avortement est totalement interdit, en Irlande la législation a très légèrement évolué, en Pologne une tentative de régression supplémentaire vient d'échouer.

La proposition du gouvernement espagnol renverrait les femmes 30 ans en arrière.

Restreindre le droit à l'avortement n'a jamais fait diminuer le nombre d'avortements. Il renvoie les femmes les plus pauvres à la misère des avortements clandestins au mépris de leur droit à la santé et même de leur droit à la vie.

L'avortement clandestin est une violence pour toutes les femmes.

Les femmes doivent avoir la liberté de disposer de leurs corps.

Nul n'est obligé d'avorter. Nul ne doit pouvoir imposer ces choix, notamment religieux, à l'ensemble des femmes d'un pays. Le lobbying de groupes ultraréactionnaires qui pratique le mensonge comme méthode de conviction est indigne de nos démocraties. On sait où est l'idéologie. On sait où est le respect des droits des femmes.

Faire reculer les droits des femmes, c'est faire régresser l'ensemble de la société.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.