Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 

Agenda PCF 13

Flux rss

 
 
 

Municipales. Salon Autrement veut mener une campagne innovante

Présent sur les marchés, Olivier Lopez souhaite être sur le terrain pour dialoguer avec les habitants. Avec son équipe, ils échangent également lors des sorties d'écoles.

Il y aura un groupe de musique pour la présentation de liste et de programme de l'équipe Salon Autrement, le 12 février à l'espace Charles-Trenet. De la musique et ils l'espèrent de la bonne humeur.

Dans l'équipe conduite par Olivier Lopez et Fabienne Barrère-Ellul et soutenue par le Front de gauche et Europe Ecologie les Verts, on veut que le slogan "Salon Autrement" trouve son sens dans les propositions mais aussi dans la vie de la campagne.

"Je ne suis pas un notable candidat. Sur les marchés, on ne demande pas des nouvelles de ma petite famille. Tant mieux, je ne suis pas là pour parler de moi mais pour avancer des idées", sourit Olivier Lopez. Après un premier temps de forums au cours desquels ses membres ont harmonisé leurs idées, l'équipe de Salon Autrement entre dans une phase plus militante.

"On ne découvre pas la proximité. Nous la vivons au quotidien"

"On nous trouve sur le terrain pour dialoguer avec les habitants. Les sorties d'école sont un moment privilégié. Les parents attendent leur enfant, ils peuvent prendre le temps d'échanger. Le contact se noue facilement", observe Olivier Lopez qui poursuit : "c'est un engagement citoyen. Notre équipe est constituée de gens qui travaillent, qui cherchent un emploi, qui s'occupent des leurs et qui font de la politique, par conviction, sur leur temps libre."

En fonction de ces disponibilités donc, le porte à porte s'intensifiera une fois le programme édité, en février. Pour l'heure, les colistiers distribuent des flyers thématiques sur les questions de sécurité, l'économie et l'emploi ainsi que l'éthique et la démocratie.

"On ne découvre pas la proximité. Nous la vivons au quotidien", estime Najib Ben Brahim qui rappelle que la liste est largement composée de personnalités issues de la société civile.

Affichage mesuré, conformément à leurs convictions écologistes

Des opérations moins classiques sont au programme. "Nous serons sur le terrain pour encourager des initiatives ou montrer du doigt des choses qui nous déplaisent, toujours avec le souci d'affirmer que l'on peut faire les choses autrement, de manière participative, en écoutant et respectant les citoyens", annonce Fabienne Barrère-Ellul. Le premier encouragement est adressé cette semaine au festival de cinéma "Terre et Avenir" organisé par le collectif "Pays salonais en transition".

Le local de la rue Lafayette, dont l'inauguration est annoncée le 23 janvier, doit être aussi un point de rencontre privilégié. "Nous voulons organiser des événements comme une signature de la charte vélo proposée par l'Aprovel ou une, encore plus symbolique, d'Anticor (association de lutte contre la corruption)", explique Fabienne Barrère-Ellul.

Pour le reste, les outils de campagne sont assez classiques : la présence sur le net s'affirme via un site et facebook, deux clips vidéos sont en cours de réalisation pour diffusion sur les réseaux sociaux.

L'affichage reste mesuré, conformément à leurs convictions écologistes. Quant au programme, il sera dévoilé en février mais quelques idées phares sont déjà partagées avec la population : assurer la gratuité des transports pour tous et celle de la cantine scolaire pour les familles non imposables.

Demain, fin de notre tour d'horizon du deuxième acte de la campagne des municipales, avec le candidat FN, Philippe Adam.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.