Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 
 
 

Aubagne. Bonne santé pour l’hôpital

Cérémonie de présentation des vœux aux personnels au centre hospitalier Edmond Garcin.

Plutôt de bonnes nouvelles pour le centre hospitalier d’Aubagne qui, peu à peu, recouvre une bonne santé du point de vue financier que de l’activité médicale.

Un « rétablissement » bien affirmé, hier, par le docteur Claude Marblé, Président de la Commission médicale, Alain Tessier, directeur par intérim ainsi que Daniel Fontaine, le Maire de la commune et Président du Conseil de surveillance de l’établissement hospitalier, lors de la cérémonie des voeux aux personnels.

« 2013 a été une année assez riche malgré les difficultés pour nous en tant que service public ». Le Président de la Commission médicale s’est dit très satisfait par les activités « bénéfiques » et qui progressent des services réanimation « agrandi et rénové avec beaucoup de travail en qualité et en quantité ». De la chirurgie et gériatrie. Mais aussi le pôle mère/enfant et la maternité « qui fait preuve de son efficacité, qu’il faut renforcer et dont la gestion doit être confiée au service public », indiquait Daniel Fontaine.

Structurant pour la ville

Le docteur Marblé a souligné également l’imminence de  la mutualisation des moyens et des compétences dans le cadre de l’adhésion à la Communauté hospitalière de territoire (CHT) qui, à travers la signature d’une convention, va rassembler les hô- pitaux de Martigues, La Ciotat, Aubagne et le CHU de Marseille.

Une chance  pour l’hôpital d’Aubagne qui va être « intégré dans de véritables filières de soins coordonnées et bénéficiera de l’ensemble des compétences et des techniques de ce réseau », estime Alain Tessier.

La  mise  en place d’une unité IRM  est programmée, selon le directeur, le 1er octobre prochain au sein d’un plateau technique de haut niveau. « C’est un outil lourd qui a pris un peu de temps parce qu’on a sollicité les fournisseurs à participer à son financement… ».

Autre projet structurant, l’agrandissement de l’institut de formation en soins infirmiers (IFSI) avec la récupérant d’une partie des locaux du collège Joliot-Curie afin d’étendre encore la formation et ouvrir une filière de puériculture. Pour Daniel Fontaine « les choses s’affirment. L’hôpital est très structurant pour la ville et on reçoit beaucoup de propos de satisfaction que de protestation… La santé de l’hôpital et des personnels nous importe beaucoup ».

Mustapha Chtioui (La Marseillaise, le 17 janvier 2014)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.