Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Discrimination
 
 
 
 

Mariage pour tous. La République honorée

Communiqué de presse de Jean-Marc Coppola

Les occasions de se féliciter des mesures gouvernementales sont si rares que nous n’allons pas bouder notre plaisir.

La détermination et la virtuosité avec lesquelles la ministre Christiane Taubira mène le combat politique pour l’égalité des droits n’est pas sans rappeler le débat sur l’interruption volontaire de grossesse.

Simone Veil, à l’époque, avait à défendre un droit évident –celui de la femme à disposer de son corps– face aux mêmes forces réactionnaires dont les arguments se résument souvent à l’ignorance, au mépris et à l’insulte.

Ignorance quand un certain nombre de parlementaires font l’amalgame entre la Procréation Médicale Assistée (PMA) qui existe déjà pour les couples hétérosexuels et la Gestation Pour Autrui qui est une inacceptable marchandisation du corps humain.

Mépris quand les défenseurs d’une pseudo morale instrumentalisent le bien être de l’enfant sans avoir la moindre idée de ce que vivent, pensent et souhaitent les dizaines de milliers de jeunes qui grandissent dans des familles homoparentales.

Insulte quand députés de droite et d’extrême droite expriment dans le temple de la République des propos dégradants envers des hommes et des femmes qui n’aspirent qu’à vivre et aimer dignement.

Heureusement, la gauche, le gouvernement, l’opinion publique sont, sur ce sujet, ancrés dans le réel.
Malgré des reculades sur lesquelles il faudra vite revenir, la loi sur le mariage pour tous marque un tournant dans l’histoire de la famille.
Un tournant progressiste qui honore notre devise républicaine, née de la Révolution.

Attention à celles et ceux qui cherchent à opposer réformes sociales et sociétales, à hiérarchiser les batailles, à définir quels seraient les besoins urgents et les mesures secondaires.

Ils se trompent et peuvent blesser.

L’émancipation humaine passe par la conquête de droits. Qu’ils concernent la vie familiale et affective ou la vie au travail, ils participent à la construction et à l’élévation de tous en tant que citoyens libres et égaux.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.