Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > International
 

Dans l'agenda



Flux rss

 
 
 

Birmanie. Intervention de Marie-Christine Vergiat

Monsieur le Président, ce sera la troisième résolution sur la Birmanie depuis le début de l'année. La dernière date du mois de septembre, et portait déjà sur les violences dans l'État de Rakhine et le triste sort des Rohingyas jetés au pilori par l'ensemble des forces politiques birmanes, y compris les amis de Mme Aung San Suu Kyi.

Certes, la situation des Rohingyas ne s'est pas améliorée; elle a même empiré. Notre résolution est même plus ferme vis à vis des autorités birmanes que celle du mois de septembre et je m'en félicite. Le groupe GUE/NGL s'est donc associé à cette résolution et la votera, mais je ne peux m'empêcher de m'interroger sur la pertinence de nos choix d'urgence et surtout sur leur utilité. Notre devoir et notre responsabilité consisteraient à choisir des sujets d'urgence plus équilibrés et à ne pas nous demander si cela fâcherait ou non les autorités de tel ou tel État. Nos résolutions doivent dénoncer les atteintes aux droits de l'homme, et ce en dépit des intérêts stratégiques, politiques, économiques de l'Union européenne et de ses États membres.

Il aurait été plus pertinent, de mon point de vue, de parler de la situation au Kivu ou de l'état de droit en Turquie, au regard du problème des Kurdes, au moment où une grève de la faim de centaines d'entre eux a failli coûter la vie à plusieurs d'entre eux et où M. Erdoğan réclame le rétablissement de la peine de mort.

Marie-Christine Vergiat, Députée européen, Groupe GUE/NGL

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.