Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 

Agenda PCF 13

Flux rss

Bienvenue à la Fédération des Bouches-du-Rhône du Parti Communiste Français

280, rue de Lyon
13015 - Marseille
T. 04.95.05.10.10
F. 04.91.58.57.24
- contact@pcf13.fr
- Facebook
- Twitter
- Instagram
- YouTube
 
 
 

Intercommunalité. Pour des territoires solidaires, (pourquoi pas une coopérative ?)

A de nombreuses reprises depuis quelques mois, les élus communistes et partenaires se sont réunis pour échanger ensemble sur les enjeux auxquels se trouve confronté notre territoire.

Chacune et chacun avec sa sensibilité, ils ont agi contre la réforme des collectivités imposée par Nicolas Sarkozy et cherché à approfondir le sens et l'efficacité des coopérations intercommunales. Le résultat du comité interministériel "spécial Marseille" est venu percuter tout ce qui avait été entrepris par les élus du département dans leur diversité, sans répondre aucunement aux défis du territoire marseillais.

De nombreuses convergences se sont alors affirmées, avec l'objectif de continuer à s'inscrire dans les larges rassemblements qui ont mobilisé élus et populations ces derniers mois.

  • La réforme Sarkozy doit être abrogée et ne doit pas être appliquée dans notre territoire. Nous sommes convaincus qu'elle s'inscrit dans la droite ligne de la construction européenne et de ses orientations néfastes.
  • Les annonces du gouvernement ne peuvent s'imposer aux habitantes et aux habitants. Nous refusons toute tentative de nous infliger l'austérité, en lui donnant ici, le nom de métropole.
  • Une loi de décentralisation et une nouvelle loi PLM doivent voir le jour. Nous nous inscrivons dans cette perspective pour mettre en débat des propositions et faire entendre les aspirations de notre territoire.
  • La commune, échelon de base de la République, doit être au cœur de la construction de l'avenir des territoires. Partout la démocratie locale et citoyenne doit en devenir le moteur. Notre état d'esprit n'est pas de défendre des institutions pour le moins perfectibles, mais de refuser qu’on en retranche le meilleur, qu’on réduise les élus à des courroies de transmission d'un omnipotent pouvoir central.
  • La création d'un nouvel échelon institutionnel fondé sur le même modèle que ceux existant ne nous semble pas à la hauteur des enjeux.
  • Nous proposons la création d'un acteur institutionnel de type nouveau : un espace de débat et de construction qui fasse de la démocratie locale une force, qui permette la mise en commun des problématiques et ouvre la possibilité de nouer des coopérations choisies sur des projets.

Selon le mot de l'un d'entre nous : une coopérative. C'est-à-dire l’inverse d’une centralisation et d’une intégration avec abandons massifs de compétences, mettant hors-jeu les citoyennes et les citoyens. Cet espace pourrait associer l’ensemble des collectivités concernées sur le territoire : Communes et EPCI, Conseil Général, Conseil Régional.

Son objet pourrait être de participer à la réponse aux besoins lorsque la mise en cohérence à une échelle métropolitaine s’avère nécessaire, de contribuer au développement social, écologique, culturel et économique complémentaire de nos territoires, d'œuvrer à gagner une intervention efficace d’un Etat-partenaire, notamment pour développer concrètement un réseau de transports publics efficace ; et dans le cadre d’une Europe de coopération, à ouvrir la voie de meilleures synergies avec les territoires voisins et leurs habitants.

Avec les habitantes et les habitants, nous sommes mobilisés, nous serons force de propositions, nous voulons participer à la construction de territoires solidaires et démocratiques.

Pierre Dharréville
Membre du Conseil national
Secrétaire départemental du PCF 13

Marseille le 28 septembre 2012

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.