Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 

 
 

Appel à l’initiative du RESEL 13

Contre les expulsions sans relogement, rassemblons-nous

Devant la Mairie

Marseille

Samedi 10 mars 2012 à 11h30 (précédé d'une Conférence de presse à 11h)

(Pique-nique citoyen sorti du sac)

Cette année encore, le 15 mars sonne la fin de la trêve hivernale, la reprise des expulsions sans relogement, l’angoisse pour des dizaines de milliers de familles

Les locataires et les accédant-e-s modestes sont accablé-e-s par la flambée des loyers, des charges, de l’énergie, de l’immobilier et du foncier, qui n’ont jamais été aussi chers dans notre pays. C’est un véritable racket : de plus en plus de jeunes, de salarié-e-s, de précaires, de mères isolées… doivent y consacrer plus de la moitié de leur salaire.

Du fait du désengagement financier de l’État, la production de logements sociaux reste à un niveau très faible, sans compter les démolitions et ventes imposées par le gouvernement.

Le gouvernement soutient la rente locative, les profits tirés de la spéculation immobilière et foncière au détriment du droit au logement.

Aujourd’hui l’exclusion par l’absence ou le mal logement peut toucher vos proches, vos voisins, vos enfants, il faut réagir, il faut que la politique du logement soit refondée.

Nous invitons tous les citoyen(ne)s à manifester et exiger ensemble :

  • Un moratoire sur les expulsions locatives sans relogement durable et décent.
  • Respect de l’obligation d’accueil inconditionnel de toute personne à la rue, dans un hébergement décent avec une intermédiation locative jusqu’au relogement.
  • Baisse et régulation des loyers dans le parc privé, des charges et de l’énergie.
  • Gel des loyers HLM et un soutien financier de l’État aux bailleurs sociaux et la revalorisation des aides au logement (APL, AL) et des aides à la pierre.
  • Taxation de la spéculation immobilière et foncière, pour rendre le logement accessible
  • Production massive de logements sociaux (PLUS, PLAI) et mise aux normes de qualité environnementales et énergétiques, maintien de la ressource du livret A et la suppression des mesures de défiscalisation dans l’immobilier
  • Le respect de la loi DALO et l’application immédiate de la loi de réquisition.
  • L’abrogation de toutes les mesures de marchandisation du logement social (Convention d’Utilité Sociale dans sociétés et office HLM, ventes, démolition, privatisation des bailleurs sociaux…) et de toutes celles qui précarisent les habitants (loi Boutin, loi LOPPSI2,…)
  • Création d’un Service Public du Logement et mobilisation des budgets pour ce faire.

Premiers signataires : Article 13, Comité Chômeurs CGT 13, Communauté Emmaüs Pointe Rouge, Confédération Syndicale des Familles, Droit Au Logement, Ligue des Droits de l’Homme Fédération 13, Europe Écologie Les Verts PACA, La Fédération des Associations Pour l’Insertion par le Logement, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Parti Socialiste Fédération 13, Rencontres Tsiganes, Rouges Vifs 13, Quartiers Nord Quartiers Forts, Vie et Terre,…