Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil > Le Front de gauche
 

L'agenda



Flux rss

 

Un réseau citoyen pour le Front de Gauche : Ensemble, engageons-nous dans les campagnes de 2012 et pour l'avenir du Front de Gauche

 
 

Voici quelques mois, un appel a été lancé afin que soit créé au sein du Front de Gauche un cadre permettant à celles et ceux qui en partagent les objectifs fondamentaux de s’y investir personnellement. Plus de 1700 personnes l’ont signé. Nous avons décidé d’aller au delà et de créer ensemble un véritable réseau citoyen : « Initiatives Citoyennes-Front de Gauche ». L’objectif est de permettre à chacun-e, adhérent-e ou pas d’un des partis qui constituent le Front de gauche, de trouver un lieu où s’exprimer, échanger et proposer librement, mais aussi prendre ensemble toutes les initiatives utiles au développement et au rayonnement du Front de gauche. Ce que nous voulons, c’est contribuer ainsi à une véritable dynamique politique citoyenne. C’est parti ! En vous rendant sur le site, vous découvrirez comment participer à cette dynamique. Vous pourrez prendre contact avec celles et ceux qui, comme vous, veulent contribuer de façon citoyenne au succès et à l’avenir du Front de gauche ; et inviter vos amis, collègues et connaissances à vous y rejoindre. Plus de 100 réseaux thématiques ou territoriaux y ont déjà été créés. En quelques « clic », vous pouvez rejoindre l’un d’eux, ou en créer vous-mêmes de nouveaux, là ou vous vivez ou sur les questions auxquelles vous vous intéressez. Se tenir au courant, débattre, organiser des rencontres, mettre en place des assemblées citoyennes, participer à des ateliers législatifs... : beaucoup devient possible lorsque chacun-e s’y met. Signataires de l’appel « Pour une dynamique populaire du Front de gauche » : Gérard Alezard (syndicaliste), Nils Andersonn (militant associatif), Ariane Ascaride (comédienne), François Asensi (député-maire de Tremblay-en-France), Gérard Aschiéri (syndicaliste), Jacques Blin (militant associatif), Bernard Bloch (comédien, metteur en scène), Gérard Boulanger (Avocat), Magyd Cherfi (artiste), Patrice Cohen-Séat (président d’Espaces-Marx), Pierre Concialdi (économiste), Jacques Cossart (économiste), Claude Debons (syndicaliste), Bernard Defaix (militant pour les services publics), Sophie de La Rochefoucauld (comédienne), Valérie de Saint Do (journaliste), Christian Digne (journaliste), Jean-Michel Drevon (syndicaliste), Jean-Michel Ducomte (avocat), Hélène Franco (magistrate), Robert Guédiguian (cinéaste), Jeannette Habel (Universitaire), Alain Hayot (sociologue, conseiller régional PACA), André Jaeglé (scientifique)), Madeleine Jaeglé (cadre de soins), Gisèle Jean (syndicaliste), François Labroille (conseiller régional IdF), Richard Lagache (éditeur), Frédéric Lebaron (sociologue), Didier Le Reste (Syndicaliste), Philippe Maingault (militant associatif), Roger Martelli (historien), Anne Mesliand (syndicaliste universitaire, conseillère régionale PACA), Claude Michel (syndicaliste), Gérard Mordillat (écrivain), Dominique Noguères (militante associative), Jacques Lerichomme (syndicaliste, Conseiller régional PACA), Claude Mazauric (historien, professeur émérite), Simone Mazauric (philosophe et historienne des sciences, professeure émérite), Alain Obadia (membre du Conseil économique, social et environnemental), Laurence Paché (Conseillère régionale du Limousin), Michel Pinçon (sociologue), Monique Pinçon-Charlot (sociologue), Sophie Ponthieux (économiste), Jacques Ralite (sénateur), Jacques Rigaudiat (économiste), Michel Rousseau (militant associatif), Jean-Louis Sagot-Duvauroux (philosophe, homme de théâtre), Marie-Jean Sauret (psychanaliste), Georges Séguy (syndicaliste), Jean-Christophe Sellin (Conseiller municipal de Toulouse), Evelyne Sire-Marin (magistrat, militante associative), Francis Sitel (responsable de revue), Juliette Triicot (juriste), Marcel Trillat (journaliste, réalisateur), Louis Viannet (syndicaliste), Marie-Christine Vergiat (députée européenne), Marie-Pierre Vieu (éditrice), Louis Weber (syndicaliste), Serge Wolikow (historien).

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.