Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 

17 avr.18:00
 

Libérez Salah Hamouri


Rassemblement le mardi 17 avril 2018 à 18 h

Sous l’Ombrière du Vieux-Port à Marseille

Pour témoigner lors de la journée internationale

pour la libération des prisonniers politiques palestiniens

Comité de soutien 13 Salah HAMOURI*

Libérez Salah Hamouri

Et tous les prisonniers politiques palestiniens

 

Salah Hamouri est enfermé, arbitrairement et sans grief à son égard, dans les geôles israéliennes depuis déjà huit mois. Sa détention administrative devait prendre fin, ce 28 février.

 

Or le ministre israélien de la Défense, Avidgor Lieberman, qui affiche des idées d’extrême droite, a signé l'ordre de maintenir Salah Hamouri en détention administrative pour une durée de quatre mois renouvelable à l’infini. C'est une décision violente et inacceptable.

 

Sans raison, sans procès, le gouvernement israélien s'acharne contre Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, parce qu'il est militant de la paix, défenseur des prisonniers politiques palestiniens au sein de l'association Addameer.

 

Cette décision ignoble, parce qu'elle ne respecte pas le droit international, n'est pas étonnante de la part du Chef du gouvernement israélien, Benjamin Netanyahou, qui utilise ces emprisonnements pour briser la résistance palestinienne à la colonisation, et qui fait tirer impunément sur les manifestants à Gaza.

 

La France doit agir

 

Malgré quelques prises de position de principe, il est à déplorer que le gouvernement français n'utilise aucun des moyens à sa disposition pour faire libérer Salah Hamouri.

 

Emmanuel Macron doit passer aux actes en dénonçant haut et fort cette injustice et en exigeant la libération immédiate et sans condition de notre concitoyen, comme il le fait pour d'autres prisonniers français dans le monde.

 

Les autorités françaises ne peuvent pas laisser Netanyahou et son gouvernement bafouer  le droit international et les droits élémentaires d'un français, faute de quoi des sanctions politiques et  économiques doivent être prises.

 

Assez de complaisance ! Pas un jour de plus de prison pour Salah, exigeons sa libération sans condition ! Et la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens enfermés dans les geôles israéliennes.

 


*Palestine 13, UJFP, BDS Marseille, Mouvement de la Paix, LDH, CGT, PCF 13