Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 

24 mars16:30
 

Bastion social à Marseille
Ni ici ni ailleurs
Non au néofascisme !

Après Aix-en-Provence en février, le mouvement néofasciste Bastion social entend inaugurer un local à Marseille le 24 mars prochain à Marseille, rue Fort Notre-Dame.
Issu d’une recomposition des groupuscules d’extrême droite qui se sont rendus coupables d’exactions localement, ce mouvement regroupe en son sein des éléments idéologiquement disparates dont le point commun est avant tout la haine de l’autre, qu’elle prenne la forme du racisme, de l’antisémitisme, du sexisme, de l’homophobie, de la xénophobie… Le Bastion social se réfère au mouvement néofasciste italien CasaPound et prône la multiplication d’actions de discrimination concrète pour venir en aide aux seuls « nationaux » dans le besoin. Leur raison d’être est d’opposer, de diviser pour que perdure l’ordre capitaliste.
Le Bastion social, ses méthodes violentes et ses objectifs haineux n’ont pas leur place à Marseille. Ni ici, ni ailleurs, la résurgence du fascisme n’est supportable.
Les communistes, dans l’histoire comme aujourd’hui, sont les adversaires résolus du fascisme.

En conséquence, la fédération du Parti communiste français des Bouches-du-Rhône :
– demande la dissolution de tous les groupuscules fascistes.
– appelle à se rassembler dans l’unité samedi 24 mars à 15h30 sur le Vieux-Port pour dire stop au fascisme et oui au progrès social, à la dignité et à la fraternité.