Fédération des Bouches-du-Rhône

Fédération des Bouches-du-Rhône
Accueil
 
 
 
 

[PCF 13] Babel Med : Coupe budgétaire

C’est avec stupeur que l’équipe de l’association Latinissimo, qui organise chaque année depuis 13 ans le forum international des musiques du monde « Babel Med », a appris la baisse spectaculaire de 79% de la subvention du Conseil Régional de PACA. Cette décision unilatérale de l’exécutif régional conduit par Renaud Muselier est synonyme, ni plus ni moins, d’annulation de la 14ème édition de « Babel Med » qui devait avoir  lieu du 15 au 17 mars prochain.
Créé en 2004 avec l’aide de la majorité régionale de gauche de l’époque, et notamment sous l’impulsion de l’élu communiste Alain Hayot, alors Vice-président de la Région en charge de la Culture,  « Babel Med » a su s’imposer au fil des années comme un événement incontournable pour tous les amoureux de musiques authentiques. Bien loin des simples logiques marchandes qui gangrènent l’industrie musicale, « Babel Med » constituait un espace d’échanges et de partages d’une rareté incroyable. Au-delà des nombreux concerts qui rythmaient pendant 3 soirées la cité phocéenne, le Forum constituait, avec ses nombreux stands, ses conférences, ses tables rondes ou encore ses ateliers collaboratifs, un véritable lieu de coopération pour tous les acteurs des musiques du monde. Labels indépendants, tourneurs, artistes, producteurs, responsables de festival, tous savaient se retrouver pour travailler ensemble et faire face aux difficultés que cette filière musicale atypique pouvait rencontrer. 
En faisant le choix de l’austérité budgétaire, la majorité régionale de droite condamne les 2000 professionnels et les 750 structures de l’industrie musicale qui devaient se retrouver en mars prochain. Elle prive aussi, par la même occasion, plus de 15000 spectateurs de découvertes musicales hors normes. Par son choix, elle montre bien là son refus de construire une région solidaire et ouverte sur le monde. Les motifs qu’elle invoque pour justifier son retrait sont autant d’éléments qui montrent que pour la droite la Culture ne peut rimer qu’avec les termes de « profit », de « professionnalisation » ou encore de « business » reléguant ainsi la création, le partage, la fraternité, l’échange au second plan. Son choix est aussi un non-sens économique notamment pour le secteur de l’hôtellerie qui se verra à l’avenir amputé de 4000 nuitées. Enfin, son choix révèle un certain mépris pour la création artistique de notre région car, comme le rappel le journal La Marseillaise sur son site Internet, ce n’était pas moins « de 30% d’artistes » locaux qui étaient programmés.
Cette coupe budgétaire s’inscrit dans la continuité des baisses de subventions que les différentes associations culturelles de notre région ont pu déjà subir.

Pour toutes ces raisons, les communistes des Bouches-du-Rhône appellent solennellement la majorité du Conseil régional à reconsidérer sa décision.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.